photo des invités
Alors que la Bourse progresse depuis plusieurs années, les Français semblent toujours réticents à son encontre. Quelles en sont les raisons ? Après son exposé sur :
Les 7 idées fausses sur la Bourse.
Gérard Ampeau,
responsable des Programmes de l'Ecole de la Bourse, a répondu à vos questions le lundi 4 décembre. Nous vous proposons de l’écouter.

Retrouvez les questions posées en direct

*** L'équipe du Club des Actionnaires de Natixis est à votre disposition à l'adresse actionnaires@natixis.com ***

Mj94290jules : En bourse tant qu'on n'a pas vendu on n'a pas perdu. Peut-être vrai mais c'est parfois une idée fausse. En bourse les idées reçues sont monnaie courante. Pas toujours cela dépend de la source. Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel. C'est sûr. Il faut improviser et prendre son bénéfice de temps en temps. Plus on en a d'argent, plus on en aura. Ce n'est pas certain car l'avenir et ses aléas réservent bien des surprises.

boysun/Coudert : Gérer son portefeuille demande beaucoup de temps. Le faire gérer coûte pour un résultat pas toujours pertinent. Est-ce que la principale fonction de la banque n'est pas d'assurer la transformation financière et d'assumer les risques de taux, de liquidités et du capital ?

Frédéric : Pour gérer son portefeuille aujourd'hui il faut un suivi au quotidien alors que je ne suis pas disponible tous les jours. Comment faire ?

Loin : Bonjour, pour prendre ses bénéfices sur une action donnée, faut-il tout vendre et en racheter moins ou vendre un nombre de cette action correspondant au montant de la plus value réalisée ?

Daniel : Ne pensez-vous pas que pour les petits actionnaires les ponctions de l'Etat en sont la cause. Il y a eu le premier euro puis les 30%. Pour les petits il faudrait une franchise annuelle de vente et une franchise de dividendes. Cela existait avant: 22500€ pour les ventes et 2300€ pour les dividendes.

Dijonnais : Faut-il préférer un compte titres ou un PEA en 2018 ?

André : Peut-on obtenir un revenu complémentaire avec la Bourse ? A partir d'un compte-titres ou à partir d'un PEA ?

boysun : Une partie des particuliers qui pourraient ou investissent en Bourse le font avec des économies de plusieurs années pour l'achat de leur logement ou de leur retraite. La crainte de perdre une partie de leurs efforts n'est-elle pas insupportable avec un CAC 40 qui peut passer de 6944 à 3000 points ?

gaspard : Pourquoi les Français épargnent-ils moins depuis 10 ans ?

Christophe de Rouen : En période de faiblesse extrême des taux, les épargnants doivent se montrer plus audacieux. Etes vous d'accord ?

Benoit de Chartres : La Bourse est-ce seulement de la spéculation et un casino ?

Caroline : A l'heure des robots traders y a-t-il encore de la place pour les actionnaires individuels ?

Gilles : Une entreprise a de bons résultats et son cours baisse pourquoi ?

Ludivine d’Auray : en cas de dividende proposé en actions, quel est le choix que vous suggéreriez ?

*** L'équipe du Club des Actionnaires de Natixis est à votre disposition à l'adresse actionnaires@natixis.com ***